Vous êtes fatigué de consommer des hamburgers à longueur de journée ? Essayez de varier votre alimentation avec le bo bun. Ce plat exotique et rafraîchissant d’origine vietnamienne saura faire plaisir à vos papilles gustatives.

Quelle est la véritable recette du bo bun ?

Déguster un bobun, pour changer des hamburgers

Il n’y a pas une véritable recette pour la préparation du bo bun. Tout est fonction des préférences culinaires de chacun. Toutefois, il y a une base standard à respecter avant les rajouts possibles.

Les ingrédients

Pour la préparation de cette salade vietnamienne, il faut prévoir comme ingrédients pour 6 personnes :

  • de l’ail (3 gousses) ;
  • de la carotte bio (2) ;
  • de la citronnelle (3 tiges) ;
  • des vermicelles de riz (200g) ;
  • de la menthe (quelques brins) ;
  • de l’huile (2 cuillères à soupe) ;
  • de la laitue (quelques feuilles) ;
  • de la cacahuète concassée (100g) ;
  • de la viande de bœuf marinée (600g) ;
  • de la sauce nuoc-mâm (3 cuillères à soupe).

En complément à ces ingrédients, on y ajoute parfois de la sauce de nems. 15 cl de cette sauce pourrait déjà suffire. Aussi, pour les personnes qui ne préfèrent pas la viande de bœuf, elles peuvent la remplacer par la viande de porc, le poulet ou carrément, des crevettes.

La préparation

  • Commencez par éplucher l’ail en passant la gousse au presse-ail. Par la suite, émincez les autres. Faites-le de manière un peu grossière. Au tour de la citronnelle, il faudra la hacher. De toute évidence, vous devez retirer en amont, les feuilles dures.
  • Pour mariner la viande, il vous faudra environ une demi-heure. Utilisez idéalement un plat creux et mettez-y la viande initialement coupée en lamelles. Ajoutez-y l’ail épluché, la citronnelle hachée, l’huile et la sauce nuoc-mâm. Avant de laisser mariner, prenez le temps de bien mélanger la préparation.
  • Après cette étape, lavez et râpez vos carottes tout en respectant la forme grossière de départ. Pour la laitue et la menthe, coupez la première en lanières puis effeuillez et ciselez la seconde. Pour un repas sain, il faudrait que ces deux ingrédients soient aussi lavés et épongés en avance.
  • Pour en venir aux vermicelles de riz, laissez-les cuire pendant 3 ou 4 minutes dans une grande quantité d’eau salée bouillante. Le temps de cuisson passé, égouttez votre préparation et passez les vermicelles de riz sous l’eau froide.
  • La viande marinée doit à présent être cuite à feu vif sur une poêle. Ne jetez pas la marinade. Filtrez-la et gardez-la pour l’étape suivante de la préparation.
  • Votre bo bun étant fin prête, prévoyez six bols pour le servir. Dans chaque bol, mettez-y successivement : les vermicelles de riz, la laitue, la menthe et les carottes râpées. La viande et la marinade filtrée suivront et les cacahuètes viendront boucler la boucle.

Pour la dégustation, vous pouvez rajouter à souhait la sauce de nems à votre plat de bo bun. Pour d’autres idées recettes, visitez Charliebirdy !

Comment se mange le bo bun ?

Comment se mange le bo bun ?

Vous l’aurez déjà compris. Le bo bun est un mélange de chaud et de froid. La viande cuite et donc, chaude que l’on arrose avec une sauce froide. De même, les vermicelles de riz sont idéalement servis à une température ambiante. Ils ne doivent donc pas être chauds. C’est ainsi que le plat se déguste idéalement. Il s’agit d’un plat de salade froid.

Pour une meilleure expérience de dégustation, il est conseillé de bien remuer le bo bun avant de commencer à en manger. Même pendant la dégustation, vous gagnerez à continuer à remuer votre plat. Vous en garderez alors le même goût du début jusqu’à la fin du repas.

Le repas convient à toutes les occasions. Au déjeuner comme au dîner, il est généralement apprécié. En cas de reste, le bo bun peut aussi être réchauffé. Il suffit d’avoir à disposition un micro-onde et le tour est joué. Il faudra simplement rajouter à la viande une sauce de vinaigre et la passer au micro-onde pendant 45 secondes. Les légumes y resteront pendant 3 minutes au plus.

Quel vin servir avec un bo bun ?

Quel vin servir avec un bo bun ?

Entre le vin rouge et le blanc, le choix n’est pas toujours évident face à la complexité de ce plat. Et pourtant, vous n’êtes pas obligés de choisir puisque tous les deux conviennent pour accompagner le bo bun.

Vin rouge

Le bo bun contient de la citronnelle ou parfois de la coriandre et des crudités. Ces arômes trop puissants ne conviennent pas toujours aux vins rouges boisés, tanniques ou trop charpentés.

Priorisez en lieu et place, un vin rouge qui épouse la délicatesse de la viande marinée du bo bun. Idéalement, orientez votre choix vers la Bourgogne, la Côte-de-Nuits-Village ou les pinots noirs de Meursault. Un chinon saura aussi vous sublimer. Il travaillera à faire ressortir toutes les nuances de ce mets.

Vin blanc

Si vous êtes plus du genre vin blanc, vous pouvez satisfaire vos envies tout en dégustant votre plat de bo bun. Évitez tout de même les vins moelleux de type vendanges tardives. Le goût fin du bo bun risquerait de passer inaperçu avec ce genre de choix.

Par contre, deux vins blancs accompagnent parfaitement la dégustation du bo bun. Il s’agit du Riesling et du Gewürztraminer sec d’Alsace. Comme points communs, on note pour ces deux boissons, un mélange délicat de fruits exotiques, d’épices et de fleurs.

Source : https://www.arts-et-gastronomie.com/actu/2014-06-16-nouveau-concept-vietnamien-my-bo-bun